Sécurité et confiance

businessman

Évaluations des coavionneurs

Afin d'augmenter la sécurité et la confiance au sein de notre communauté de coavionneurs, nous avons instauré un système de notation parmi les utilisateurs. Après un vol en coavionnage, pilotes et passagers sont invités à donner leurs impressions sur le vol et à se donner une note de zéro à cinq. Il est ainsi facile pour les passagers d'identifier les pilotes en qui ils auraient confiance et pour les pilotes, les passagers qu'ils souhaiteraient emmener à bord avec eux.

file

Vérification des coavionneurs

Pour s'inscrire en tant qu'utilisateur Wingly, pilotes et passagers doivent fournir leur mail, et optionnellement leur passeport ou carte d’identité. Tant que ces informations n'ont pas été fournies par l'utilisateur et vérifiées par Wingly, il n'est pas en mesure de proposer, demander ou prendre part à un vol. Le but d'une telle démarche est d'améliorer le niveau de sécurité et de confiance qui règne au sein de notre communauté de coavionneurs.
De plus, les pilotes renseignent leur licence, leur certificat médical et leurs heures de vol. Nous faisons tout notre possible pour rendre la sécurité d'un coavionnage optimale. Nous avons notamment signé une Charte Sécuritaire avec l’Agence Européenne pour la Sécurité Aérienne. Par ailleurs, les pilotes qui volent dans un aéroclub affilié à la Fédération Française Aéronautique doivent être validés par leur aéroclub pour pouvoir effectuer des vols de coavionnage. Voir notre page Réglementation pour plus de détails sur la validation des pilotes FFA ou la Charte Sécuritaire EASA.

airplane

Le coavionnage est-il légal ?

Le coavionnage bénéficie d'un cadre réglementaire clair et harmonisé à l'échelle Européenne pour les vols en avions non complexes transportant au plus 6 personnes, pilote inclus. Comme l'indique la Direction Générale de l'Aviation Civile Française dans ce courrier, "les règles opérationnelles applicables aux vols en partage de frais (...) proposés à travers une plateforme internet sont celles énoncées par le règlement européen (UE) 965/2012, article 6.4.a." Ceci étant confirmé par l'EASA dans cette lettre. Pour plus de précisions, veuillez consulter notre page Réglementation.

shield

L'assurance coavionnage

Les passagers, leurs bagages ainsi que les tiers au sol sont couverts par l'assurance de responsabilité civile de l'exploitant de l'aéronef. Elle est obligatoire depuis le 1er mai 2005 en ce qui concerne l'aviation légère et sportive par le règlement européen N° CE 785/2004, cette obligation étant toutefois limitée à 250.000 DTS par passager (soit environ 300.000 euros). Elle viendra se substituer au pilote en cas d'accident. Les passagers, y compris les membres de sa famille, sont donc assurés grâce à cette garantie RC. Elle est souscrite obligatoirement par l'exploitant de l'avion, par exemple l'aéroclub, pour chacun des avions qu'il exploite. Les pilotes privés sont couverts par leur assurance personnelle IA (Individuelle Accident). Ils y souscrivent classiquement en prenant leurs licences FFA. Pour le cas où l’assurance obligatoire serait insuffisante, , Wingly a mis en place un partenariat avec son courtier SAAM Verspieren pour souscrire une police d’assurance auprès d’Allianz Global Corporate & Specialty SE (AGCS). Notre assurance complémentaire coavionnage est gratuite et offerte systématiquement sur tous les coavionnages réservés sur Wingly.

credit-card

Système de paiement simplifié

Il ne vous sera pas nécessaire de vous soucier du paiement lors du vol. Les passagers règlent leurs frais directement sur Wingly. Une fois le vol accompli seulement, les pilotes sont crédités. Si le vol est annulé, le passager est intégralement remboursé.

archives

Vos données personnelles

Wingly fait de la protection des données personnelles des utilisateurs une priorité en sa qualité de «Responsable de traitement» au sens de la Loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dite «Informatique et Libertés» (la « Loi Informatique et Libertés»).